Des je t’aime sur les murs

Des je t’aime sur les murs

Il y eu le mur de Berlin, il aurait pu y avoir le mur de Trump. Il y eu des murailles, des lignes… Tout n’était qu’affaire de séparation, de haine. Un artiste a voulu prendre le contrepied de cet imaginaire inhérent aux murs et a voulu en faire un qui rapproche, qui lie. Une œuvre d’art tout à fait singulière visible à Montmartre. Dis-lui avec un mur !

Paris est la cité de l’amour, tout le monde s’accorde là-dessus. Des touristes du monde entier viennent dans le ville-lumière pour sceller des alliances, échanger des baisers qui ont plus de sens, puisqu’ils sont donnés à Paris. Nous avions feu le pont des Arts, qui a été réaménagé depuis qu’une de ses balustrades est tombé. Les grillages où fourmillaient des cadenas scellés par des amoureux du monde entier ont été retirés. Il reste bien le pont mais la magie de l’amour semble partie.

Mais chez Quejadore, on est très fleur bleue et on aime l’amour autant qu’il nous aime. On a donc trouvé un autre endroit pour nos passions : le mur des « Je t’aime » à Montmartre.

C’est peut-être dur à dire, je t’aime, mais ça semble très facile de l’écrire. Sur le mur, 280 langues sont différentes et se déclinent en un total de 311 écritures. Au fond du coquet square Jehan Rictus, cette grande fresque de 45m2 ressort bien, avec son fond en lave émaillé.
Sur ce mur polyglotte, des petits bouts de cœurs brisés se baladent, et oui, malheureusement pour nous, l’amour ce n’est pas tout rose, tout beau. Parfois ça fait mal. Il suffit cependant de détourner les yeux d’un centimètre pour tomber sur un « je t’aime ».
A l’origine de cette initiative, un homme (et oui, ils savent être romantiques) Frédéric Baron, auteur-compositeur de profession. En 1992, il commence à arpenter Paris et à demander aux touristes, des étudiants, des ambassadeurs d’écrire sur des morceaux de papiers le mot « Je t’aime » dans leur langue. Il amasse beaucoup d’amour ; il s’appelle lui-même « le collectionneur de je t’aime ». Il trouve  un couple qui a même inventé son propre langage pour dire les trois mots, si précieux. Il aime raconter cette anecdote, qui en dit long sur la force des couples.

C’est ainsi que le 12 Octobre 2000 est inauguré le mur. Depuis, les parisiens et touristes viennent se recueillir devant cet autel sacré. S’embrasser devant semble signifier quelque chose pour ces amoureux. Prenez donc votre dulciné(e) et allez l’embrasser devant le mur
Infos pratiques :

Butte Montmartre, place des Abbesses
Square Jehan Rictus – Paris XVIIIe

Par Rédaction Quejadore le 03 juillet 2018
Jeux Concours