Dernier snobisme : vivre au vert !

Dernier snobisme : vivre au vert !

Il y a les lofts, les châteaux, les appartements de l’Ile Saint-Louis et puis, il y a ceux qui ont un jardin.

Il y  a les meubles de jardin, les balancelles, le barbecue, la tonnelle… Pour les classiques.

Mais pour les purs et durs, si l’on veut vraiment y vivre, au jardin,  il y a le très snob mobil-home. Pas un film (ou presque) made in USA sans en voir un… Pour les Européens, cela donne envie, pire, cela donne des idées : nous aussi, on aimerait en installer un et puis, hop, un beau jour, changer d’air, et aller le poser ailleurs !

Le nouvel art de vivre ? Les pieds dans l’herbe et les mains affairées aux pieds de tomates ?

La réponse est oui. Et le jardin, on le fait comme on l’aime. Bien sûr, il y a des fleurs et des plus naturelles, de celles qui poussent là où bon leur semble, type coquelicot ou bleuet. C’est un monde que l’on se crée tel qu’on le rêve : à façonner plus ou moins roots, fashion, ou même carré si l’on aime les jardins à la française.

Le jardin dans le jardin est à installer autour ou juste devant son mobil-home repeint avec des couleurs type gypsy, parce que toujours plus cool quand le ciel se voile.

Vous voulez vraiment être terriblement snob ?

Offrez-vous l’un des plus grands paysagistes français pour votre mobil-home de gypsy : Camille Müller ou Louis Benech, deux fous de nature, deux orfèvres qui vont feront pour le premier un paradis originel et pour le second un écrin de mousse et de fleurs bleues.

Définitivement snob, vous êtes aussi hystéro-du-bio ?

Cela  tombe bien, votre jardin aussi ! Vous n’achèterez plus  jamais de fruits et légumes… Tout viendra du jardin et votre vie rimera avec l'arrachage des pommes de terre, la récolte des petits pois, haricots verts, tomates ... puis vous ferez les conserves de légume ...  et les fruits  deviendront confitures ou fruits au sirop pour faire des tartes l'hiver ....

En gros, « faites simple : préférez le bonheur ! », comme le suggère  Olivier Lockert.

Par Anne Leurquin le 01 octobre 2017
Jeux Concours