Les bijoux Art Déco signés Marine de Diesbach

Les bijoux Art Déco signés Marine de Diesbach

Chez Quejadore, on aime chercher, dénicher, farfouiller. Perdues dans les recoins de notre chère ville Lumière, nos yeux se baladent partout, à la recherche d’insolite et de trésors cachés. C’est en plein cœur du Marais, que l’on découvre par hasard la jolie boutique de Marine de Diesbach. Façade blanche, vitrine épurée et lumineuse… la curiosité nous pique et nous invite à pousser la porte. Bracelets rigides, sautoirs, bagues, boucles d’oreilles, accessoires pour cheveux… la créatrice de bijoux Marine de Diesbach imagine des pièces délicates et raffinées, aux accents à la fois modernes et vintage. Inspirations Art Déco et touches colorées, rendez-vous dans l’univers atypique de Marine de Diesbach…
photo ma

©Marine de Diesbach

D’où t’ais venue l’idée de te lancer dans la création de bijoux ?

Avant de me lancer, j’ai été attachée de presse dans la mode, pendant dix ans. Alors que je travaillais pour un salon de créateurs, j’ai pu sympathiser avec plusieurs créatrices de bijoux, qui m’ont donné les ficelles du métier.

Donc la création de bijoux n’est pas vraiment une vocation ?

Non, pas du tout. Etant enfant, j’ai fabriqué des bijoux, mais jamais je ne me suis dit que je serais créatrice quand je serais grande.

nouvelle deco!

©Marine de Diesbach

Capture

©Quejadore Paris

A quel moment as-tu décidé de fonder ta marque ?

En 2002, lorsque je suis partie de mon agence de presse, j’ai eu comme un déclic. Je connaissais quelques bonnes adresses où me fournir et tout doucement, j’ai commencé à acheter mes estampes, mes chaînes… Tout s’est fait petit à petit… J’ai présenté ma toute première collection chez une amie qui était artiste-peintre. Elle exposait ses œuvres, et moi, mes bijoux. J’ai ensuite participé au salon Première Classe, ce qui m’a aidé pour me faire connaître. En 2010, j’ai pu ouvrir ma propre boutique.

Qu’est-ce qui t’inspire pour tes créations ?

C’est compliqué comme question ! (Rires) J’adore le style Art Déco. Les couleurs, le mélange d’influences venant aussi bien d’Asie que d’Afrique. L’inspiration vient aussi de la vie quotidienne : une expo, un détail vu quelque part, des détails de la vie de tous les jours qui peuvent soudain nous revenir en mémoire et se révéler être très intéressants. 

Facebook MdD2

©Marine de Diesabach

Tu ne tiens donc pas forcément compte des tendances ?

Non, je me fiche un peu des tendances, je fais mon truc à moi ! J’essaie de voir ce qui se marie bien ensemble, comment mettre les chaines, à quels endroits je pourrais émailler…  Je laisse parler la créativité !

Tu donnes des prénoms à tes collections… pourquoi ?

Ce sont les prénoms de mes stagiaires !

En quoi consiste le processus de création de tes bijoux ?

Des plaques de laiton sont pressées dans des moules anciens. Ensuite, un soudeur découpe les pièces et les assemble comme je le souhaite. Le métal est ensuite traité à la dorure. Je peux donc obtenir des tons argentés, dorés, cuivrés, oxydés noir… Les pièces sont décapées et vernies. Ensuite je m’occupe moi-même de les émailler et de faire le montage des bijoux.

Et personnaliser tes bijoux, c’est possible ?

Oui bien sûr ! Il n’y a pas longtemps, une femme voulait une pièce couleur vert d’eau pour un mariage…  J’ai donc fait un mélange de couleurs personnalisé.

Quel style de femmes pourrait porter tes bijoux ?

Je dirais les bobo-parisiennes, des femmes actives. J’ai beaucoup de clientes qui travaillent dans la pub’ ou la musique. Elles peuvent avoir 20 ans, comme 70 ans, je touche à peu près tous les âges.

Quelles sont tes actualités ?

Je suis en train de monter ma collection hiver, dans des tons bordeaux, vert bouteille, gris, doré. Je continue aussi de travailler en collaboration avec les sites L’Exception, Linea Chic et pour les Musées Nationaux : le Louvre, le Musée d’Orsay, chez qui j’expose mes bijoux depuis quatre ans. Je suis aussi en relation avec des grands magasins japonais qui présentent mes créations dans corners éphémères.

As-tu une pièce coup de cœur dans ta collection ?

J’aime beaucoup les manchettes et les bracelets rigides de la collection Candice.

Quel conseil donnerais-tu  nos lectrices pour bien porter un de tes bijoux ?

En ce moment, je trouve que les manchettes sont très tendances. Une robe noire simple accessoirisée d’un bracelet manchette, c’est simple mais efficace. C’est un bijou qui fait de l’effet sans en faire trop. 

Capture8

©Quejadore Paris

Capture11

©Quejadore Paris

1

©Quejadore Paris

Voilà une bonne adresse pour toute parisienne qui se respecte… !

(Un grand merci à Marine de Diesbach pour nous avoir accordé un peu de son temps !)

Boutique Marine de Diesbach

11 rue du Pont aux Choux – 75003 PARIS

Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h

E-shop : http://www.marinedediesbach.com/

Points de vente : Site Linea Chic, site L’Exception, boutique du Musée d’Orsay

Par Rédaction Quejadore le 07 septembre 2017
Jeux Concours