Catcher, le tinder de la brocante

Catcher, le tinder de la brocante

Vides-greniers, brocantes et marchés vintages en un match ! Une nouvelle application baptisée « catcher » s’inspire de la célèbre application de rencontres en ligne, Tinder. Ludique et simple d’utilisation, à vous de trouver le futur objet de votre vie, à côté de chez vous et en un clic !

Chez Quejadore, on adore chiner, flâner dans les rayons des brocantes ou vides-greniers à la recherche de la perle rare. Les vieilleries ne sont plus si désuètes que ça quand la mode est au vintage, au recyclage intelligent et fashion.
Les objets de grand-mère ont le vent en poupe, d’autant plus qu’ils sont extrêmement bons marchés et souvent d’une qualité supérieure à ce qu’on trouve aujourd’hui dans les magasins classiques. Oui, c’était mieux avant !
Mais, pour notre plus grand malheur, ces marchés vintages sont assez rares dans la capitale et il faut être alerte pour se tenir informée de tous les évènements parisiens ou en banlieue. Autre bémol, chiner c’est bien, mais ça demande d’y consacrer une journée.
Alors, deux amis ont imaginé l’application qu’il nous fallait ! Des brocantes et vides-greniers en ligne. Le principe est simple : acheteurs et vendeurs sont mis en relation sur la plateforme Catcher où les photos des articles défilent à la façon de l’application Tinder. Switcher à gauche pour les articles qui ne vous plaisent pas ou switcher à droite pour les produits qui vous plaisent. A la manière d’un like, l’article qui vous plait ira se placer dans une « wish-list » de laquelle vous pourrez prendre directement contact avec l’acheteur. 

Pas de crainte à avoir quant aux traditionnels fraudes qu’on peut rencontrer sur des sites de vente. Sur l’application, l’anonymat du vendeur, comme celui de l’acheteur est préservé : ni le numéro de téléphone, ni le mail privé ne s’affichent.

La manière simple et ludique de « switcher » les articles est une nouveauté mais ce n’est pas la seule. L’application fonctionne sur le principe de la géolocalisation. Les acheteurs potentiels seront mis en relation avec les vendeurs qui habitent à côté de chez eux, dans un rayon de 10 km. Vous pouvez également ouvrir vos horizons et aller chiner partout en France. Dans ce cas, un système de livraison est mis en place. 
Cette idée vient d’une des co-fondatrices, Chloé Bismuth, qui, de son propre aveu, avait dû, parcourir toute la capitale, pour au final se retrouver avec un article qui ne correspondait pas. Une sacrée perte de temps pour cette auto-entrepreneuse.
Ainsi germait en elle l’idée de cette application qui permettrait de chiner ses articles préférés sans avoir à parcourir des kilomètres et risquer la déception.

Simple d’utilisation et ultra-ludique, Catcher a beaucoup séduit. Elle regroupe aujourd’hui 50 000 utilisateurs, un nombre en constante augmentation.
Des catégories organisent l’application : mobilier, décoration, multimédia, accessoires… Toutes les raretés des brocantes sont sur l’application.
Plus besoin de se déplacer donc ou d’attendre avec impatience les prochains vides-greniers, la brocante 2.0 s’invite sur vos smartphones.
1, 2, 3, prêt … chinez !

Par Rédaction Quejadore le 02 juillet 2017
Jeux Concours