Mamma Primi

Mamma Primi, l’Italie charmante dans le 17e

On ne conteste plus la réputation d’East Mamma ou encore d’Ober Mamma… Et c’est bien fort de leur succès que le clan Big Mamma s’est décidé de s’agrandir avec Mamma Primi, le nouveau QG des amoureux de saveurs italiennes. Découverte exquise d’un lieu promis à durer !

Première impression ?

Lorsque l’on passe devant le 71 rue des Dames, on a beau être absorbé par le dernier sms reçu, on ne peut faire fi de la façade Haussmannienne, joliment recouverte de plantes retombantes qui nous fait face. Forcément, avec une telle présentation, le restaurant ne peut qu’attirer l’oeil… Sur un store au fond bleu une écriture blanche nous annonce Mamma Primi. Sans fioritures, ni grande prétention on imagine pourtant déjà la douce odeur de la cuisine à l’italienne.

 

Mamma Primi - Coralie Técher

Photo : Coralie Técher, façade du Mamma Primi

Un petit conseil…

Pour entrer au Mamma, attention, il faut s’y prendre à l’avance. Avec une ouverture pointée à 19h, le fameux restaurant ne prend pas de réservations ! Préparez vous à faire la queue. On y entre au compte goutte et la file d’attente s’étiole parfois jusqu’au bout de la rue… Mais sans vouloir tomber dans le cliché, « tout vient à point à qui sait attendre », et chez Mamma Primi la patiente en vaut bien la peine, car le bonheur d’une exquise bouchée de pâtes à la truffe vaut bien une petite demie heure d’attente.

 

Le menu qu’est ce qu’on en dit ?

Au menu, préparé par les chefs, Enzo Pezzella, Ciro Cristiano et Stella di Viesto,on retrouve les plats typiques qui font la réputation de la Péninsule, comme la spécialité venue de Naples : la célèbre pizza margherita, ici revisitée sous le nom de Mammargherita, préparée au feu de bois, pour le plus grand plaisir de vos papilles.

Évidemment les pâtes sont de la partie, et elles sont fraîches ! Les « gnocchis de la mer » sont à tomber, moules fraiches, lamelles de courgettes et oignons, valsent de saveurs sous votre palais. À savoir que le chef les remplace en cas de rupture de stock, par des linguines, mais qu’on se rassure le plat n’en perd pas de son délice. Notez que les pâtes à la truffe, qui font la signature de ce restaurant sur les réseaux sociaux, sont à tester absolument !

À la carte vous pourrez également vous régaler d’antipasti, de burrata, de raviolis etc.

D’excellents vins Italiens, sont aussi proposés pour accompagner vos bouchées et bien entendu les desserts comme le « Banofeemisu », un gourmand tiramisu à la banane et aux spéculos, viendront clore ce festin avec brio.

Mamma Primi - La Bengale

 

Photo : La Bengale (blog/instagram), sur la gauche un plat de Mac 'n ' cheese (gratin de pâtes), au milieu les fameuses pâtes à la truffes et sur la droite un plat de Linguine de la mer, le tout accompagné d'un rouge Italien, le Gran Sasso. 
 

On aime

-Le fait que les produits soient frais, et de provenance directe des meilleurs producteurs de l’Italie.

-L’ambiance agréable du restaurant, ses banquettes confortables, ses chapelets d’oignons aux murs et sa terrasse fleurie.

-La chaleur des serveurs qui vous accompagne du début à la fin, pour un moment parfait.

On aime moins 

-    Juste pour chipoter, on dira la note, qui peut vite devenir salée si on est gourmand, mais qui tout de même reste correcte au vu des prestations ! 
 

Infos pratiques : 

Mamma Primi ouvre ses cuisines le soir à 19h et ce jusqu'à 22h15 en semaine (vendredi, samedi et dimanche 23h), comptez entre 14 et 36 euros pour bien manger. Le restaurant est ouvert le dimanche et le lundi. On peut aussi s'y rendre le midi de 12h15 à 14h30 (dimanche et et samedi 12h15 à 16h). 

Par Quejadore Rédaction le 27 mars 2017
Jeux Concours