L’Okonomiyaki, la crêpe japonaise vivante !

L’Okonomiyaki, la crêpe japonaise vivante !

Les spécialités japonaises, on pensait toutes les connaitre. Mais cette grande île ne cesse de nous surprendre culinairement. Après le bento, Quejadore vous présente l’okonomiyaki ! Pas facile à dire mais facile à déguster.

Pancake, crêpe, pizza, omelette… On ne sait pas encore trop où situer l’okonomiyaki. Cependant, on sait ce qu’il y a dedans et on sait que c’est délicieux. Variez des sushis, sashimis et autres merveilles japonaises et osez cette galette tout à fait singulière. D’autant plus que visuellement, elle a de quoi impressionner. Sa garniture est mouvante ! Oui, elle bouge, ondule, danse… 
Mais ne mettons pas la charrue avant le poisson…  

rrr

Déjà qu’y-a-t ‘il dans cette fameuse galette traditionnelle ?

Une pâte faite à base d’œuf, farine de blé et dashi (un bouillon de poisson se présentant la plupart du temps sous forme de poudre) est cuite sur une plaque chauffante. On rajoute ensuite des morceaux de chou blanc. Et là, à vous la main !!
Vous garnissez votre galette comme bon vous semble, selon vos goûts, envies ou régimes. Les ingrédients proposés sont typiquement japonais, évidemment : porc, dinde, seiche, crevettes, kimchi, fromage, aonori (algue), œuf, tensaki (tenpura), mochi ou ciboule.
Une explosion de saveurs diverses et variées, un plongeon en haute mer culinaire. Le concept de la galette qui repose sur la réunion de nombreux ingrédients coupés ultra finement en font un repas sain et équilibré, ultra complet.

En guise de garniture, le katsuobushi ou le « poisson dansant ». C’est en fait de la bonite (un poisson) séché et coupé en fines lamelles. Sous l’action de la chaleur de la crêpe, les lamelles se mettent à onduler ! Un spectacle étonnant qui met l’eau à la bouche bizarrement. Rassurez-vous, les poissons ne sont pas vivant, non ! 

800px-Katsuobushi

©crédit photo : justonecookbook.com

Concernant les sauces, l’accompagnement traditionnel est l’okonomi, une sauce réalisée à base de vinaigre, saké, miel et purée de légumes. Vous pouvez également choisir de la mayonnaise, un peu plus trivial mais tout aussi délicieux.

3 restaurants à Paris proposent de goûter à cette spécialité :
- Aki au 11 bis rue Saint-Anne dans le 1e arrondissement de Paris
- Happai Teï au 64 rue Saint-Anne dans le 2e arrondissement de Paris
- Atsu Atsu au 88 rue de Richelieu dans le 2e arrondissement de Paris

 

Oserez-vous une plongée culinaire dans les océans du Japon ? Qui a dit que la crêpe était l’apanage des bretons ? 

Par Rédaction Quejadore le 03 juillet 2017
Jeux Concours