Comment recevoir avec toutes les distinctions qui s’imposent

Comment recevoir avec toutes les distinctions qui s’imposent

Recevoir des convives à dîner, c’est une chose qui ne s’improvise pas, et une maîtresse de maison se doit de connaître les codes à respecter pour une soirée réussie. Quejadore vous donne quelques astuces…

Vous voulez recevoir des invités et, en tant que Parisienne, le raffinement est de mise. Si vous n’avez jamais reçu de convives de prestige, il est bon de connaître les codes de bienséance à respecter pour ne pas offusquer vos invités.

Tout d’abord, l’invitation. Assurez-vous d’inviter des personnes qui devraient s’entendre et qui ont un point en commun, comme une passion, un hobby, etc. Cela devrait faciliter le début des conversations et chacun trouvera un intérêt à la soirée. Evitez en revanche trop d’hommes ou trop de femmes : l’équilibre est de rigueur.

Ensuite, la table. Les couverts sont disposés dans l’ordre d’utilisation. On part du plus loin de l’assiette au plus près. La fourchette se place à gauche, la pointe vers le bas tandis que le couteau se place à droite, le côté coupant vers l’assiette. Pas de porte-couteaux : ils sont présents que pour les repas de famille dans lesquels vous ne changez pas les couverts entre les plats. La cuillère à dessert et le couteau à fromage se placent au-dessus de l’assiette, le manche à droite. Pour la cuillère, le côté bombé doit être au-dessus et pour le couteau, le tranchant vers l’assiette.

Couvert_a_la_franc_aise

Passons aux verres : on les retrouve de gauche à droite, du plus grand au plus petit au-dessus de l’assiette. Quant aux assiettes, elles se superposent les unes par-dessus les autres. Mais sachez que l’assiette creuse, pour la soupe, va avec une assiette plate qu’il faut impérativement débarrasser en même temps. Pour faire chic, vous pouvez disposer une assiette à pain, cela devrait ravir vos convives. Elle se place en haut à gauche de l’assiette.

Maintenant l’accueil. Avant que vos invités arrivent, tout doit être prêt : repas et table compris. A leur arrivée, débarrasser-les de leur manteau et faites-les passer au salon pour l’apéritif. Pour les convives qui ne se connaissent pas, c’est à vous de les présenter. Mais il y a une manière de les introduire : on présente la personne la plus jeune à la plus vieille, l’homme à la femme. Pour les couples, on les présente des plus jeunes aux plus âgés en commençant par les épouses. Question de savoir vivre.

Et si on vous offre des cadeaux ? Sachez que les bouteilles de vins se servent pendant le repas, sauf si les accords avec les plats ne s’y prêtent pas, les chocolats se servent pendant le café, les objets déco se présentent dans le salon, sur une étagère et les fleurs se mettent dans un vase.

Repas Nicolas et Carla Bruni Sarkozy Angleterre

Pour le repas, si vous recevez des personnes que vous avez déjà invitées, ne leur servez pas la même chose que la fois précédente. Le placement se fait suivant certaines règles : le maître et la maîtresse de maison sont assis l’un en face de l’autre au centre de la table. La place d’honneur pour une femme est à droite du maître de maison, et pour un homme à droite de la maîtresse de maison. Les places à gauche sont pour les invités honorés lors du repas. Les couples de moins d’un an ne peuvent pas être séparés, question de principe. Sinon, on alterne un homme et une femme.

Lorsque l’on sert, on commence par les femmes, de la plus âgée à la plus jeune, puis ensuite les hommes selon cette même règle. C’est la maîtresse de maison qui sert les plats, tandis que le maître de maison sert le vin. On apporte un plat à son invité par la gauche, tandis que le vin se sert par la droite du convive. Les plats, à l’exception du fromage et du dessert, sont présentés deux fois. 

Quelques astuces supplémentaires lors d’un repas. On commence à manger après les maîtres de maison. On ne sale pas un plat avant de l’avoir goûté. Il est interdit de saucer son assiette, même si c’est extrêmement tentant. Si vraiment vous ne pouvez pas vous en passer vous pouvez saucer à la seule condition de prendre le morceau de pain avec une fourchette. On ne met pas la main sur son verre pour refuser un verre de vin, on dit simplement « non merci ». On ne plie pas sa serviette en sortant de table : cela signifie que vous serez présent au repas suivant. Les couverts, une fois utilisés, doivent se poser parallèlement, et non pas croisés. Et pour finir, on ne s’assoit pas alors que les autres convives sont débout, sauf si vous êtes âgés ou que vous souffrez d’un handicap.

A la fin du dîner, vous devrez faire passer vos invités au salon pour le café. C’est vous, madame, qui servirez le café tandis que votre compagnon (si toutefois vous en avez un) servira les digestifs. Lorsque vos convives s’en vont, raccompagnez-les et habillez-les.

Après tous ces longs conseils forts utiles, vous devriez être la reine de l’organisation des soirées mondaines.

Sources : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10.

Par le 10 mars 2018
Jeux Concours